Trajet du méridien du Rein

Le méridien du Rein, Shaoyin de pied, commence au petit orteil au point Zhiyin.
Ensuite il va courir sous la voûte plantaire et passer dans le creux de celle-ci au point Yongquan.
Il continue sa course pour arriver au bord interne du pied, sous le tubercule du scaphoïde (os naviculaire) et après il va passer derrière la malléole interne.
Il redescend en faisant une boucle pour arriver sous la malléole interne puis remonte le long de la jambe, face interne, partie postérieure, puis genou, puis cuisse.

Il rentre en interne par le point Changqiang, il longe la colonne vertébrale par le devant pour aller se coupler à la Vessie et se lier au Rein. Il en profite pour faire son petit marché, il va traverser le foie (d’où le rapport direct entre le Foie et le Rein), traverse le diaphragme puis la cage thoracique.
Ici on dit qu’il rentre dans le Poumon (lien avec le Poumon), ensuite il passe par la gorge.
Et il va se terminer de chaque côté de la racine de la langue (rapport entre la salivation et les reins).

Du Poumon, en interne, on a une branche relais qui quitte le trajet et va aller rejoindre le Péricarde et le Cœur.

De Changqiang, on a une branche qui ne rentrera pas en interne, qui va remonter par l’avant le long de l’abdomen et du thorax. Cette branche externe va traverser l’abdomen à 0,5 cun de l’axe médian et le long du thorax à 2 cun de l’axe médian. Cette ligne va remonter jusqu’à s’arrêter sous la clavicule, entre la 1ère côte et la clavicule au point Shufu (la fosse infra-claviculaire).

Trajet du méridien du Rein

Méridiens et points d'acupuncture
Ebook illustré : 183 points

 

Points d'acupuncture du méridien du Rein

 

 

Description du méridien du Rein

Le rein correspond à l’eau. C’est le yin dans le yin.
Sa saison est l’hiver, son émotion la peur, sa direction le nord, sa couleur le noir et sa saveur le salé.
Dans le Neijing, c’est le fonctionnaire bâtisseur, en charge de la construction.
Ces principales fonctions sont de stocker l’essence, de gouverner l’eau et les liquides et de gouverner la réception du Qi.
Il est la racine du yin et du yang des organes et des viscères, la racine du ciel antérieur.
Ses caractéristiques physiologiques : c’est la racine des organes et des viscères. Il stocke le yin véritable et le yang véritable qui sont les racines du yin et du yang.
Le yin véritable ou originel, Mingmen du rein est la racine de l’énergie yin du corps, il va humidifier et nourrir toutes les parties du corps.
Le yang du rein est la racine de l’énergie yang du corps, il impulse le mouvement et le réchauffement de tout le corps. Il est aussi appelé le feu véritable ou feu de Mingmen.

Le yin et le yang du rein s’engendrent mutuellement, se contrôlent et s’assistent, ce qui permet de maintenir les activités vitales de l’organisme.
L’essence doit toujours être conservée, elle est trop précieuse.
Le feu doit rester caché, couvé. Il doit tout le temps être présent sans toutefois être exubérant. Si des organes sont en manque de yang, ce feu peut venir les aider et les soutenir.

➔ C’est pour cette raison qu’en clinique, on ne disperse jamais le rein.

error: Ce contenu est protégé !