Douleurs de règles

Comment se débarrasser des douleurs de règles ?

Les dysménorrhées sont un motif de consultation très fréquent. Il s’agit d’un dérèglement du système gynécologique qui va induire des douleurs avant, pendant ou après le cycle de menstruation. Elles sont généralement localisées dans le bas-ventre ou dans le dos. Souvent, des irradiations vont jusqu’au dos ou dans les membres inférieurs au niveau des fesses, du pli de l’aine ou du devant des cuisses

Menstruations et douleurs

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les douleurs pendant les menstruations sont toujours dues à une perturbation du Sang et du Qi (voir article sur le Qi) dans les méridiens Chongmai et Renmai. Souvent, les causes sont organiques avec une insuffisance du foie, de la rate et des reins. En massage chinois Tuina, il va falloir déterminer ce qui cause cette perturbation afin d’appliquer le protocole le plus adapté qui sera ainsi le plus susceptible de conduire à de bons résultats.

Contrairement à ce que j’entends souvent, il n’est pas normal d’avoir mal pendant le cycle de menstruation. Plus tôt ces douleurs seront traitées, plus le traitement sera rapide.

Douleurs menstruelles bas-ventre

Différents cas possibles

Pour ce faire, nous allons nous intéresser aux symptômes afin de différencier les différents cas possibles.

  • Si les douleurs sont très intenses, avec des crampes et des spasmes, que la personne refuse la palpation de son ventre, qu’elle est pliée en deux à cause de la douleur, que la chaleur la soulage. Si la personne a le visage pâle, qu’elle est cyanosée au niveau des lèvres, que les pieds et les mains sont froids, les règles peu abondantes, avec peu de caillots, foncées et la douleur atténuée avec l’évacuation des caillots. Alors il s’agira sûrement d’un cas de blocage par le froid et l’humidité. Ce froid peut venir de l’environnement (baignades par exemple), de l’alimentation (aliments crus et froids, boissons froides, glaces), de l’exposition du bas-ventre ou du dos au vent ou bien d’un froid interne (déficience de yang interne déjà présente). Lorsque que la cause est clairement identifiée, on veillera à l’éviter afin de ne pas entraîner d’aggravation des douleurs et de ne pas avoir de nouvelles crises les cycles suivants ;
  • Les douleurs peuvent avoir une origine émotionnelle qui va induire un blocage au niveau du foie. Il peut s’agir d’une personne au tempérament colérique ou tout simplement d’une personne qui s’est mise en colère suite à un évènement ponctuel. Dans ce cas nous parlerons de stagnation du Qi du foie. Les douleurs seront plus diffuses, il y aura des ballonnements et une distension du bas-ventre. Si c’est chronique, la douleur sera pongitive. La personne refusera le massage du bas-ventre à cause de la douleur. La quantité de règles est souvent irrégulière d’un cycle à l’autre. Les douleurs sont soulagées après évacuation. Il pourra y avoir des signes de nervosité, des soupirs, de la sensibilité, une distension des seins, une douleur des hypocondres, de l’oppression thoracique, des céphalées localisées au niveau des tempes et certaines fois au sommet du crâne ;
  • Nous pouvons aussi avoir des syndromes de déficience avec soit une déficience de Qi et de Sang, soit une déficience du yin du rein et du foie. Dans ces situations, l’utérus et les ovaires (le système gynécologique) sont mal nourris. On dit en médecine chinoise que ‘La mer du sang est en vide’. Il peut s’agit d’une déficience de qi et du sang, ou bien d’une déficience de yin du foie et du rein. Cela se retrouve surtout chez les patientes de type chroniques qui ont eu une maladie de longue durée, des hémorragies. Aussi chez les femmes qui ont un excès de rapports sexuels ou suite à plusieurs grossesses. Quand le cycle se met en route, c’est l’insuffisance des tissus qui va donner la douleur. Il faut se mettre à saigner pour commencer à avoir mal. Les douleurs apparaissent donc pendant et surtout après les règles. Nous aurons comme symptômes de petites douleurs, modérées, mal définies, qui aiment bien le massage, ventre mou, fatigue physique, psychique, règles pâles et peu abondantes, peu ou pas de règles, peut amener sur un terrain d’aménorrhée. La plupart du temps, comme le sang est déficient, teint pâle, vertiges, vite essoufflée, palpitation, insomnie sont aussi des signes possibles. Dans les cas extrêmes où il n’y a pas assez de yang (chaleur), il peut y avoir stérilité ou endométriose.

Les principes de traitement en Tuina

Une fois le syndrome bien déterminé, nous pourrons procéder au massage approprié. L’idéal est de traiter en dehors des crises, avant l’apparition des douleurs, pour pouvoir traiter la racine de la maladie et éviter un nouvel épisode. Si nous traitons en phase aigüe, nous nous concentrerons sur la branche de la maladie afin de soulager les douleurs.
Selon les principes de la médecine chinoises, nous allons tâcher de chasser le froid et l’humidité, drainer le foie et régulariser le qi, nourrir le yin des reins et du foie, tonifier le qi et le sang, et régulariser les méridiens Chong et Ren.

Douleurs menstruelles ventre

Dans tous les cas, le traitement débutera par un massage du sacrum et de la zone lombaire. Ensuite nous procéderons au massage du ventre en focalisant sur des points d’acupuncture précis . Et nous masserons le méridien de la rate en se concentrant sur des points tels que Sanyinjiao et Xuehai. Pour terminer et améliorer le traitement, d’autres points seront rajoutés en fonction de la cause exacte des douleurs et il sera possible d’utiliser de la moxibustion par exemple dans le cas où il y aurait du froid qui induit le blocage.

Prenez soin de vous 🙏🏻

Si cet article vous a intéressé, merci de le partager 🙏🏻

Je partage483
Je partage447
Share
Je follow3k
Je partage1k

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *